Les 11 choses incontournables à faire à Almería

Photo of author

Passionné de Madrid depuis plus de 10 ans je vous donne toutes mes astuces

Vous séjournez à Almería ? Dans cet article, découvrez les incontournables pour vous immerger pleinement dans cette ville immanquable en Andalousie.

Vous séjournez à Almería ? Dans cet article, découvrez les incontournables pour vous immerger pleinement dans cette ville immanquable en Andalousie.

Port du califat de Cordoue sous le règne d’Al-Andalus, Almería était une ville importante d’Andalousie. Culture arabe, culture religieuse, gastronomie, plages de rêve et douceur de vivre en font une destination idéale.

Mais comment s’assurer d’en tirer le meilleur parti ? Dans cet article, découvrez 11 lieux incontournables pour visiter Almería et découvrir tous ses trésors.

1. L’Alcazaba et ses murailles

Crédit photo : Shutterstock – Unai Huizi Pictures

Alcazaba est la plus grande forteresse arabe construite sur la péninsule ibérique au VIIIe siècle Al-Andalus. Vous pouvez encore le voir regarder la ville : c’est la plus belle silhouette d’Almería.

Sa construction a commencé en 955 sous Abderramán III. Comme d’autres grands orgues arabes en Espagne, il a été réformé par les empereurs catholiques. En franchissant ses portes, vous serez peut-être intrigué par les nombreux témoins de cette histoire conflictuelle.

Le palais d’Al-Mutasin en particulier conserve encore toute sa beauté. La salle de bain et une ancienne mosquée ont été transformées en église. Après une randonnée dans les jardins, nous vous conseillons de vous promener le long des remparts pour admirer les belles vues sur la ville et le port.

C’est bon à savoir : l’entrée est gratuite.

2. La cathédrale de la Encarnación

Crédit photo : Wikimédia – Elena Martinez Chacon

Que pouvez-vous faire à Almería pour vous immerger dans la culture religieuse ? Une visite à la cathédrale de La Encarnación s’impose. Son architecture, qui croise les extrémités gothique et Renaissance, constitue à elle seule la base de la visite.

Mais vu de vous, certains détails peuvent vous surprendre : la tour de défense, la muraille, les armoiries… En fait, c’est une grande cathédrale — une forteresse ! Il a été conçu pour protéger la ville de l’intrusion des brigands barbaresques.

Si vous voulez en voir plus, rendez-vous à l’église de Santiago, le bel édifice doré construit au XVIe siècle.Sinon, le monastère de La Purísima Concepción (ou Las Puras) offre une belle visite aux expressions andalouses toujours modernes.

3. Les musées

Crédit photo : Wikimedia – Musée d’Almería

Visiter Almería, c’est aussi s’immerger dans l’histoire et la culture andalouses. Voici les meilleurs musées de la ville :

4. La Plaza de la Constitución

Crédit photo : Wikimédia – James Narmer

Il est impossible de visiter Almería sans passer par la Plaza de la Constitución, appelée la Plaza Vieja. Il était au centre de la ville, retournant dans la péninsule arabique : puis construisant un bâtiment administratif musulman.

Près de mille ans plus tard, c’est toujours le centre politique et administratif de la ville. Vous y trouverez une mairie, un Centre de traduction du patrimoine et un bureau d’excursions.

Admirez le monument fait de ficus et de palmiers, puis laissez-vous surprendre par la météo.

5. Les aljibes de Jayran

Photo: Facebook – Red Municipal de Museos de la ciudad de Almería

Si vous cherchez quelque chose à faire à Almería pour découvrir la culture arabe, rendez-vous à Jayran Well. Ils ont été construits au XIe siècle par le premier seigneur du royaume d’Almería. Ils alimentent la ville en eau depuis plus de 750 ans, ce qui en fait les premiers.

Pourtant, les puits arabes ne sont pas faciles à trouver. Pour avoir la chance de les admirer, rendez-vous à la peña flamenca El Taranto qui accueille des artistes. Quelle belle façon d’équilibrer une visite historique avec un spectacle de flamenco !

6. Les bains arabes

Crédit photo : Shutterstock – javi_indy

En Andalousie vous trouverez des bains, literie de la civilisation arabe. La conception est la même que par le passé : le hall d’entrée, la chambre froide, la chambre chaude et la chambre chauffée.

Le hammam moderne comprend également un salon de massage et une tisanerie. Une grande attention est portée à la météo qui flirte avec ses influences orientales. Tout ce dont vous avez besoin pour vous détendre pendant la journée !

7. L’embarcadère Cable Inglés

Crédit photo : Shutterstock – Eusebio Torres

Souhaitez-vous un voyage à la plage? Planifiez un voyage à Cable Ingles. Cette solide structure en acier a été construite en 1904 pour décharger le minerai extrait de la mine d’Alquife. L’architecture non conventionnelle en a fait une expression d’intérêt culturel en Andalousie.

Aujourd’hui, Cable Inglés surplombe toujours la côte d’Almadrabillas. Considéré comme le grand design du début du XXe siècle, il peut vous rappeler la Tour Eiffel.

Attention : en 2022, la colline est encore en construction. Vous ne pouvez pas visiter l’intérieur.

8. Le parc naturel du cap de Gata-Nijar

Crédit photo : Shutterstock – Unai Huizi Pictures

Visiter Almería, c’est aussi se rapprocher de la capitale Gata-Niger. Il abrite de beaux paysages, au milieu des volcans, des déserts et des plages de sable blanc. C’est la plus grande zone protégée de la mer Méditerranée. Vous aurez peut-être la chance de rencontrer des dauphins, des iguanes et de nombreux oiseaux migrateurs. Sans oublier la végétation luxuriante et les nombreuses créatures qui dominent la côte.

Le parc spécifique varie en fonction de la qualité des mesures de protection. Son écologie, sa géographie, son histoire, son humain et son paysage sont tout simplement uniques !

Et bien sûr, elle abrite de belles plages avec des portes :

9. Le désert de Tabernas

Crédit photo : Shutterstock – Eusebio Torres

A une trentaine de kilomètres au nord d’Almería, le temps a commencé à changer. Le désert de Tabernas est une région aride de plus de 280 miles carrés, on se croirait de l’autre côté de la mer Méditerranée, voire au cœur du Far West. Ce n’est pas pour rien que plus de 300 films ont été tournés ici !

En outre, vous pouvez toujours visiter le reste de l’industrie cinématographique, comme Fort Bravo, le village de Mexico, ou Western-Leone, son style et ses amis.

Mais le désert de Tabernas en particulier plaira à la nature et à ceux qui aiment voyager. Le parc naturel abrite des paysages époustouflants. Grand spectacle ornithologique, il abrite également une myriade de créatures.

10. Les villages des environs

Crédit photo : Shutterstock – Cécile Chabloz

Envie de découvrir des villages andalous modernes ? La province d’Almería abrite des biens immobiliers:

11. Les promenades en bateau et les activités nautiques

Photo: Shutterstock – lunamarina

Que ferez-vous à Almería pour profiter de l’une des meilleures parties de la Méditerranée ? Faites un voyage en pleine mer pour explorer les plages, en particulier les collines de Gata-Niger et les vues panoramiques. De la mer, vous pourrez admirer les montagnes, les plages désertes et les pentes de la baie. Certaines excursions incluent des vacances à la piscine ou même des séances de plongée en apnée.

La baie d’Almería est un endroit idéal pour observer la faune et la flore de la plage. Surtout ceux qui s’intéressent à l’eau et à la plongée en apnée peuvent découvrir le front de mer de Posidonia.

Et si vous êtes à la recherche d’un sport, explorez la plage par vous-même en louant un bateau, un kayak ou un zodiac.

Trouver un bateau à louer à Almería

Où manger à Almería ?

Visiter Almería, c’est aussi une découverte de la gastronomie. Découvrez les saveurs de l’Andalousie, qui est saupoudrée de soleil et d’influences arabes.

Les spécialités culinaires à découvrir

Crédit photo : Shutterstock – nito

Vous voulez en savoir plus sur les rumeurs d’Almería ? Ne manquez pas les gurullos conejo. Cette soupe de pâtes maison est garnie de viande de lapin, de tomates et d’huile d’olive. Les amateurs de fruits de mer pourront déguster la sopa bullabesa de Almería, un bouillon local.

Côté tapas, essayez le cherigan, pain haché à l’aïoli ou à la tomate. Sinon, commandez du tabernero, une forme de ratatouille que l’on trouve dans presque tous les bars de la ville.

Bien sûr, visiter Almería est aussi l’occasion de découvrir la cuisine andalouse dans son ensemble. Goûtez au fameux gaspacho, soupe salmorejo, flan tocino del cielo, ragoût olla de trigo sans oublier le vin andalou : vin de Jerez, montilla-moriles, málaga, etc.

Quelques bonnes adresses

Photo: Facebook – Taberna Nuestra Tierra

Voici les meilleurs restaurants d’Almeria pour découvrir la cuisine andalouse traditionnelle :

Découvrir la cuisine andalouse autrement…

Crédit photo : Shutterstock – Anna Ewa Bieniek

Voulez-vous vous immerger dans la culture culinaire d’Almería ? Assister à des cours de cuisine est un excellent moyen de découvrir de nouvelles recettes. Vous trouverez de nombreux ateliers en ligne. Rendez-vous sur Tripadvisor ou Airbnb pour contacter différentes offres. Sinon, Tu Chef Talleres propose une variété de réunions de cuisine au cœur d’Almería.

En voiture

Visiter Almería en voiture vous permettra de rayonner dans toute l’Andalousie. Mais ce n’est pas une porte ! Depuis Paris, il faut environ 17 heures pour voyager.

Dans le cadre d’un road trip sur plusieurs semaines, c’est pourtant une aventure pleine de surprises qui vous attend.

En train et en bus

En Espagne, les trains et les bus sont relativement bon marché. Vous pouvez vous rendre à Almería directement depuis Madrid pendant environ 6 heures en train pour 30-40 €.

Le réseau de bus a également été amélioré. Il vous permettra d’explorer les villages de la province d’Almería et de relier les principales villes andalouses.

En avion

Vous trouverez de nombreux vols pas chers vers l’aéroport de Malaga. Il faudra ensuite environ 2 heures et 15 minutes pour rejoindre Almería. Alternativement, vous pouvez rester à l’aéroport d’Almería, qui se trouve à 15 minutes de la ville. Les prix sont généralement plus élevés, mais vous obtiendrez des vols directs de Paris à Almeria.

Pour en savoir plus sur les meilleures offres disponibles sur votre journée, rendez-vous sur le site Skyscanner.

Où loger à Almería ?

En séjournant au pied de l’Alcazaba, le centre historique est le meilleur endroit où séjourner pour profiter de tous les sites touristiques de la ville. Vous trouverez de belles offres d’hébergement : hôtel, auberge, Airbnb, et plus encore. Pour trouver le bon logement, utilisez les comparateurs d’hôtels. Il choisira pour vous la meilleure offre en fonction de vos journées et de vos besoins.

Les passants, ou ceux qui veulent se rapprocher du port et des bateaux, peuvent également passer la nuit au port d’Almería. De quoi se régaler sur la plage…

Carte des hôtels et hébergements – Andalousie

Elle représente 17,3 % de la région espagnole, avec 87 268 km² ; c’est donc le plus grand d’Espagne et son territoire dépasse celui d’un pays comme la Belgique (32 545 km²), équivalent à celui, par exemple, de l’Autriche (83 858 km²). La capitale est Séville.

Quelle ville d’Andalousie choisir ?

Quelle ville d'Andalousie choisir ?

Quelles sont les meilleures villes d’Andalousie ?

  • Séville, capitale de l’Andalousie.
  • Cadix, ancien.
  • Malaga, la capitale de la Costa del Sol.
  • Ronda, village blanc.
  • Cordoue, une belle Andalouse.
  • Grenade et Alhambra.
  • Almería, cinéma en Andalousie.
  • Huelva, littéralement.

Quelle est la meilleure ville d’Andalousie ? Cordoue, belle andalouse Cordoue est appelée belle andalouse, et ce titre est bien mérité. C’est une ville culturellement et religieusement diversifiée : vous pourrez admirer la cathédrale Mezquita et la cathédrale de Cordoue, ou simplement vous promener dans la Judée, une synagogue entièrement juive avec un terrain lumineux.

Quelle est la capitale du flamenco ?

Quelle est la capitale du flamenco ?

La capitale de l’Espagne est le meilleur endroit pour entendre cet art. Madrid accueille des expositions de flamenco nocturnes et diurnes, dans des théâtres ou des tablaos, dont le Corral de la Morería se distingue, l’un des meilleurs monuments.

Qui a inventé le flamenco ? Cette chanson étonnante avec l’aide des gitans de JEREZ est l’un des meilleurs gardiens du genre. Ce supplément est de la musique et de la danse flamenca, un chœur bien proportionné, qui apparaît souvent à la fin de la bande tzigane.

Quelle ville a développé le flamenco ?

Exégètes, musiciens et chercheurs s’accordent aujourd’hui à dire que Triana, dans le comté de Séville, est le berceau du bébé flamenco. C’est dans cette ville que les chanteurs et chanteuses trouvèrent refuge au XVIe siècle.