Madrid : 5 adresses à visiter cet été

Photo of author
Written By Sébastien

Passionné de Madrid depuis plus de 10 ans je vous donne toutes mes astuces

Elégante et charmante, Madrid est aussi moins pétillante que Barcelone, sa rivale catalane. A l’approche de l’été, voici cinq adresses incontournables si vous prévoyez un séjour en Espagne.

Dormir au Bless Hotel Madrid

Dormir au Bless Hotel Madrid

C’est l’un des meilleurs hôtels du monde. Le Bless Hotel Madrid, deuxième adresse ibérique du groupe déjà implanté à Ibiza, est un pied-à-terre extraordinaire. Il est né dans l’élégant quartier de Salamanca, à quelques minutes à pied du Parque do Retiro, où l’on aime faire une promenade en bateau avant de se diriger vers le Prado, musée emblématique de la capitale.

Avec deux restaurants, un rooftop avec piscine et bar, un spa et pas moins de 111 chambres et suites, cette résidence hors du temps est sans conteste l’un des plus beaux hôtels de Madrid. Son architecture typique des années 1940 a été renforcée par la décoration rétro de l’architecte barcelonais Lázaro Rosa-Violán. Là, sixties et seventies cohabitent dans un scénario cinématographique qui, comme un bon film, n’est pas avare de rebondissements. Le plus surprenant : un speakeasy équipé… d’un boulodrome !

> Bénissez l’hôtel Madrid. Calle de Velázquez, 62, 28001 Madrid

Et aussi

Et aussi

La Madrid Edition vient d’ouvrir ses portes au centre de Madrid, fière d’un décor à couper le souffle imaginé par John Pawson et François Champsaur.

Manger chez Salvaje

Manger chez Salvaje

Voir Plus d’informations.

Salvaje change d’adresse quelques numéros plus loin, mais reste domicilié Calle de Velázquez, dans l’enceinte du Bless Hotel (voir ci-dessus). Avant de tomber dans les bras de Morpheus, attardez-vous dans la salle, également conçue par Lázaro Rosa-Violán, pour savourer un repas latino-japonais qui a fait la renommée de la collection du restaurant. Ce dernier, inauguré sur le continent américain (au Panama et en Colombie), ne s’est que récemment tourné vers l’Europe. Après avoir conquis l’Espagne (avec Barcelone et Valence), elle vient d’ouvrir sa première adresse à Paris…

Bien que le décor de chaque restaurant Salvaje ait été conçu par un studio différent, des éléments communs forment un style reconnaissable dans le monde entier : végétation abondante, éclairage bas et chaleureux, détails du monde animal et forêts d’objets curieux. . Ainsi, c’est dans un cadre extravagant que les convives seront invités à se régaler les yeux et les papilles. Ce plat où le Japon se confond avec les saveurs de l’Amérique latine, fruit du savoir-faire du chef vénézuélien Fermín Azkue, est cependant ajusté aux saveurs et aux produits locaux.

Se meubler chez Rue Vintage 74

Se meubler chez Rue Vintage 74

> Sauvetage. 96 Calle de Velázquez, 28006 Madrid.

Rue Vintage 74 prône une approche sincère et instinctive de la décoration, constamment guidée et alimentée par le goût du voyage qui rythme la vie de Piluca, sa fondatrice. Autodidacte aux multiples casquettes, la jeune femme a su s’appuyer sur le savoir faire de sa mère, antiquaire, pour aiguiser son regard. C’est en 2011 qu’elle fait enfin le choix de donner vie à sa passion et lance une plateforme e-commerce répertoriant les meubles et objets déco vintage qu’elle découvre. En 2016, cette e-boutique de plus de 600 références prend forme au cœur du quartier industriel de Prosperidad.

C’est donc dans un appartement de 200 m2 que Piluca et sa mère présentent leurs trésors. Avec un patio qui laisse entrer la lumière, les sublimes pièces vintage et autres coups de coeur contemporains de la collection Rue Vintage 74 donnent l’impression d’une maison de famille bohème. Ainsi, dans cette boutique madrilène, on retrouve des marques comme Lrnce, Po Paris, Céline Wright, Atmosphère d’ailleurs, Alfonz, Georges Store ou encore Le Monde Sauvage… un mélange joyeux et éclectique.

Se fringuer chez Wow

Se fringuer chez Wow

> Rue Vintage 74. Pje. par Dona Carlota, 6, 28002 Madrid.

L’épicentre des tendances espagnoles vient d’ouvrir ses portes dans le centre névralgique de la capitale ibérique. Le concept store Wow fait vibrer la mode madrilène élégante. La marque propose une sélection raffinée de marques avant-gardistes et engagées au rayon mode, telles que The Attico, Nanushka et Amlul, et dispose de références établies et prescriptives côté décoration (Vitra, Serax et Tom Dixon). Des références high-tech et beauté complètent l’offre éphémère du grand magasin, qui a une rotation des marques exposées.

Organisé sur sept étages (bientôt huit avec l’ouverture d’un toit), Wow a transformé un immeuble typiquement madrilène en un vaisseau spatial futuriste à l’ambiance métaverse. Le blanc est omniprésent, les effets de lumière aussi, le tout bien mis en scène de manière ludique et hautement instagrammable. L’expérience client est donc centrale dans ce concept store d’un nouveau type qui offrira bientôt la possibilité de participer à des cours et ateliers de cuisine, de faire du sport, de visiter un musée numérique ou encore de se faire servir un café par un robot serveur. ..

Être curieux au Matadero (et boire un café)

> Ouah. Calle Gran Vía, 18, 28013 Madrid.

Créé en 2006, Matadero est situé dans un ancien abattoir et marché aux bestiaux de la ville, un lieu riche en histoire et à l’architecture grandiose, qui au fil des ans est devenu un point de repère pour les Madrilènes. Ce centre de création contemporaine réunit des arts aussi différents que complémentaires (design, cinéma, mode, arts plastiques, etc.) et organise des expositions tout au long de l’année, qui bénéficient d’un théâtre unique pour leur mise en scène.

Pour une pause, rendez-vous au Café Naves, un espace conçu par l’architecte Paula López Barba et décoré par les designers britanniques Morag Myerscough & Lucas Morgan. On déjeune sur le pouce ou on se désaltère dans un cadre industriel. De manière sobre et colorée, la cantine vous invite à vous asseoir sur l’un des grands poufs et même à vous accorder une petite sieste. Idéal quand il ne fait pas 40 degrés : profitez de la terrasse avec vue sur le parc.

Où aller en vacances cet été 2022 ?

> Matadero. Paseo de la Choopera, 14, 28045 Madrid.

  • Top 10 des destinations et pays où voyager en 2022 :
  • La Californie, le rêve américain.
  • Bretagne, côté de l’île.
  • L’Alentejo, le Portugal rural et authentique.
  • Thaïlande, bord de mer.
  • Québec, le long du St. Laurent.
  • Bourgogne gourmande.

Quelle est la pire région de France ?

Les îles du Dodécanèse, une Grèce aux saveurs orientales.

Cette fois-ci, des sites de notation en tout genre se sont amusés à classer les régions de France du pire au meilleur. Et devinez quoi : le Grand-Est et Strasbourg sont en dernière position.

Quel est le département le moins dangereux de France ?

Quelle est la région la plus agréable à vivre en France ? Depuis plusieurs années, les régions Pays de la Loire et Bretagne se disputent la première place du podium des régions où il fait bon vivre, suivies de près par la Nouvelle-Aquitaine.